Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / 3e année / Ch1 : Limites / Ma3 Ch1 : Aller plus loin / Ma3 Ch1: Etymologie "fonction"

Ma3 Ch1: Etymologie "fonction"

fonction

Comparons des sources

-----

"Fonction : du latin functio, accomplissement (de fungi, s'acquitter de), exécution. Utilisé en 1637 par le mathématicien et philosophe français René Descartes, pour désigner une puissance xn d'une x.

Le fonction apparait dans un manuscrit en latin, "Methodus tangentium inversa, seu de fuctionibus", du mathématicien et philosophe allemand Wilhelm Gottfried Leibniz (1646-1716) en 1673 . Il l'appliquait à différentes caractéristiques d'une courbe, comme par exemple sa pente. La la plus utilisée actuellement a été énoncée en 1829."

Source : http://trucsmaths.free.fr (le 12.8.08)

----

"Si le mot est emprunté sous la forme simplifié funcion (1370) au latin functio "accomplissement, exécution" en français courant [7], Descartes (1597-1650) l'utilise en mathématique pour désigner une algébrique correspondant à un graphique. Au 18ème Euler (1707-1783) propose l'idée qu'une suite de courbes, donc d'expressions, représentait une fonction.
Ailleurs, on dit que c'est Leibniz (1646-1716) qui utilise le mot pour la première fois en mathématiques en 1673, que la première fut donnée par J.Bernouilli (1654-1705) et que le symbole f(.) a été introduit par Euler en 1734.
Alors, restons prudent..."

Source : http://www.math93.com/ (le 12.8.08)

----

"La notion de fonction en tant que correspondance entre deux types d'objet est relativement ancienne. Mais le n'apparait qu'à la fin du XVIIe siècle sous la plume de Leibniz en 1694 , il s'agit alors de fonction associée à une courbe géométrique : Leibniz dit ainsi que l'abscisse, l'ordonnée ou le rayon de courbure d'une courbe en un point M est une fonction du point M. Dans la même époque, Newton parle de fluente pour des quantités dépendant d'une qu'il appelle le temps (tout en précisant que le rôle joué par le temps, peut l'être par une autre quantité). La notation sous la forme f ne s'est pas mise en place tout de suite. Jean Bernoulli propose d'appeler X la fonction de x, Leibniz invente une notation permettant de travailler sur plusieurs fonctions différentes : \overline x | \underline1 et \overline x | \underline 2 sont ainsi deux fonctions dépendant de x. La notation fx apparait chez Euler en 1734. Les fonctions sont alors toujours à valeurs numériques (réelles ou complexes) et possèdent en outre des propriétés restrictives (liées à une algébrique, continuité eulérienne, développable en série entière...)."

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Application_(math%C3%A9matiques) (le 12.8.08)

Mots-clés associés :